un petit texte inédit, à lire comme du claudel, en ne respirant que quand il y a un point...

J'aurais bien aimé aller en Amérique, en paquebot, être entassé à 1000 entre la chaudière et les cales, sentir les embruns et la pauvreté, entendre les 100 langues des migrants, voir la petite en chapeau cloche, bousculer le grand paysan italien, jouer avec l'irlandais, rouquin comme pas deux, genre qui tue les souris au lance pierre, quand c'est pas des rats, et quand le lance pierre, c'est pas un canif, un canif pointu, qu'a déjà tué des gens, des irlandais, ou encore mieux des anglais, et même que c'est pour ça que le petit irlandais a du grimper, en dernière minute, dans ce paquebot de malheur...

J'aurais bien aimé aller en Amérique, regarder l'horizon et hurler comme un fou quand apparaît la fumée, la fumée des autres bateaux, et continuer à fixer l'horizon, pour voir la statue, la statue de la liberté, avec cette petite fille en chapeau cloche, à coté de moi, qui saute à cloche pied, en chantant une chanson de son pays, pendant que son papa, un vieil italien borné lui hurle de ne pas tomber, de ne pas tomber dans l'eau, avant d'arriver en Amérique, ce serait trop bête...

J'aurais bien aimé aller en Amérique, mais pas maintenant, il y a 100 ans, sentir les odeurs des pays chauds, et aller dans un pays froid, froid rempli de policiers, aimables comme pas deux, à deux doigts de te faire remonter dans ce paquebot, si jamais t'aurais des poux, comme ce petit irlandais blagueur, que j'ai perdu de vue, à peine descendu du paquebot, alors que j'ai suivi sa boule de cheveux rouges dans une foule de boules de cheveux rouges...

J'aurais bien aimé aller en Amérique, me faire tamponner un papier gris, baisser les yeux juste avant, et juste après sourire de joie, mais pas trop fort, à cause de la grosse dame du bas, à qui on est en train d'expliquer qu'elle doit se faire piquer, le bras, si elle veut entrer, et regarder la porte au fond, qui va s'ouvrir sur un ciel tellement bleu qu'on est tous à le regarder bien en face, avant de s'enfoncer et de se dissoudre dans la grande ville et dans le grand pays, l'un ici, l'autre là...

J'aurais bien aimé aller en Amérique mais j'irais pas, parce que les petites filles en chapeau cloche n'en portent plus et tombent dans l'eau, de haut, en bas.