Quand j'étais petit, je regardais longtemps les pochettes de disques de mes parents, et de temps en temps, il y avait un autocollant genre "ce disque a reçu le grand prix de l'académie charles cros"... c'était toujours des disques de serge reggiani ou de moustaki, de marc ogeret chante aragon ou cora vaucaire... jamais claude françois qui chante "sale bonhomme" ou richard anthony "radaouronron"... bref, c'étaient des disques de qualité, à deux doigts du casse bonbons, bref de la qualité française. Moi, j'aimais bien... dans l'auberge de jeunesse de mes parents, c'étaient eux les cadors, la "bonne" chanson française... j'avais un faible pour reggiani, je comprenais pas tout, et tant mieux. Ah oui, à l'époque on n'écrvait pas encore "à partir de 10 ans" à tout bourt de champ sur les livres ou les disques.

Y a deux mois, je l'ai reçu le prix charles cros. C'est bizarre, non? je fais des livres et je reçois un prix pour un disque. Toute l'équipe de "la première fois que je suis née" l'a reçu, marc olivier dupin, compositeur,  (à gauche sur la photo) , donatienne michel dansac, soprano, charles dutertre, illustrateur, jean fraçois verdier, chef d'orchestre, colline faure poirée, éditrice, christophe hermellin, graphiste...

Avant nous, y avait julos beaucarne et sa voix fragile et naïve, arthur H, barbara carlotti, et d'autres...

et moi, pour la première fois, j'avais mis un costume. Parce que quand même, c'est pas tous les jours qu'on a le même prix que reggiani...

prix charles cros