Une révolution, parait il, c'est faire un tour sur soi même. Alors disons que c'est ce que je fais. L'expérience est curieuse: je suis en train d'écrire une sorte d'autobiographie. En fait, c'est pas vraiment ça: j'écris un livre sur mon rapport à l'écriture. Et pour ça, je raconte un peu ma vie. Beaucoup, même. Bien sur, il y a le coté: mais ça va intéresser qui? mais en même temps, si je me posais tout le temps cette question, je n'écrirais plus une ligne.

Bon, ce bouquin qui s'adressera aux ados, a quand même un but avoué: montrer qu'on peut aimer écrire sans être premier de la classe. Que l'écriture, ou la littérature, c'est pas forcément un truc d'intello. Et que, accessoirement, ça peut leur servir pour draguer...